lundi 3 mars 2014

Rosbifs in Space

Rosbifs in Space - JEAN PAUL GAULTIER - Ready to Wear - AW 2014/2015

Pour cette Fashion Week  de prêt-à-porté, Gaultier nous offre encore un show dont lui seul à le secret. Rendez-vous cette saison à l’Espace Oscar Niemeyer. En ce 1er mar 2014, l’ancien siège du parti communiste français s’est transformé, pour l’occasion, en station spatiale! Nous voici, propulsés directement dans l’espace, mais à l’anglaise !


Acte 1: Les mannequins nous viennent d’une autre planète… Des tenues futuristes tout en volumes, aux teintes verdâtres, des talons vertigineux… Des allures étranges de cosmonautes avangardistes, féminins et sexy…

Acte2 : « Rosbifs in Space »  La couronne d’Angleterre et ses couleurs sont à l’honneur, « punkisées » : drapés de l’Union Jack, motifs écossais, tartan, du rouge, du blanc, du bleu roi, coiffures iroquoises, personnages atypiques… Un nouveau peuple Gaultier a traversé l’assemblée! Des seniors aux enfants, hommes et femmes, la famille nous a été présentée au complet.
Un mélange éclectique qui a su toucher tout public et flatter nos pupilles … Un show haut en couleurs, un spectacle! Une mise en scène extravagante et pleine de surprises, des touches de folies folles que seul Jean Paul Gaultier manie avec doigté, goût, et élégance… Encore un beau moment de divertissement et une belle leçon de mode de la part de Jean-Paul.


Et comme toutes les occasions sont bonnes pour faire l'amour à la caméra, et que j'ai retrouvé par hasard copain Nicolas Brulez (alias the tattoorialist) & copine Mylène Ebrard... On en a profité pour me retirer le portrait, le premier de l'année passée étant... comment dire... pas à la pointe du glamour! Soutenez le projet de ces deux charmants jeunes gens qui se donnent corps et âmes dans leur projet depuis le tout commencement....  Collecte pour "The Tattoorialist, le tour de France"

mardi 26 novembre 2013

I am Neck'ed


Bonsoir les jolis. Ces dernières semaines un sujet revient souvent, voir systématiquement dans la conversation: Mon dernier tatouage. Tu as eu mal pour la gorge? Qu'est ce que tu as du avoir maaaaaaal ! Oh non tu n'aurais pas du toucher autour de ton visage… Tu étais pourtant si mignone! (merci, cela veut dire que je ne le suis plus? Tant que je me plais et que je plais à mon homme, ma foi…)

Effectivement, j'ai passé le cap de la gorge… une étape pour moi dans le tatouage, un stade/grade supérieur… Je ne sais trop comment exprimer cela. Encore il y a un an, je vous aurais dit: non non, je ne me ferais jamais tatouer là, ce n'est pas féminin, c'est "too much", c'est pas évident à porter, c'est pas toujours joli, cela ne met pas en valeur le cou! c'est mieux sur un homme, cela gâche un visage, tu le regretteras… ET POURTANT, encore une preuve qu'il ne faut jamais dire jamais! Rivière, je ne boirais pas de ton eau … c'est du blabla! 

Avec, comme beaucoup, énormément d'à priori, j'ai fini par me faire tatouer cette partie du corps et ce naturellement. Bizarrement je ne me suis pas posé 1001 questions avant de le faire, le choix du motif a été, d'un coup, une évidence! (car j'étais partie pour me faire le côté du cou et non pas la gorge ET le côté!) Merci à Chris Block (Fallout Tattoo) pour ce merveilleux bijoux qu'il m'a "offert", un raz de cou pour le reste de mes jours… Au moins, ce collier là, je ne risque pas de l'égarer ou de me le faire voler… Je pense qu'il y a certains tatouages, certaines partie du corps, qui demandent plus de réflexion que d'autres… Ainsi qu'une certaine maturité...

FAQ: A la question: est-ce que c'est supportable ? Est-ce que cela fait si mal que cela? Ou encore "j'ai mal pour toi"? Je répondrai: Pour commencer, impossible d'avoir mal à ma place, malheureusement, sinon je délèguerais mes diverses souffrances régulièrement! Ensuite, il est d'une évidence absolue que ce tatouage est douloureux, mais en plus du tatouage en lui même, la position pour se faire tatouer n'est pas agréable et donc ne facilite pas la chose! De plus c'est une zone difficile à tatouer pour un tatoueur… Après chacun réagit différemment à la douleur donc je ne pourrais vous dire si c'est l'endroit le plus douloureux ou non… Et enfin, est-ce que c'est supportable? Le jour J j'aurais eu envie de dire que "non!!!!" mais une fois que c'est fait … c'est fait et comme vous pouvez le constater je suis toujours bel et bien là!

PS: ce Tattoo représente un Chérubin en pierre, une statue, et non le portrait d'un réel enfant. Ceci est une icône religieuse, un personnage symbolique, irréel ou tout du moins partiellement réaliste.

Tattoo Artist: Chris Block
Tattoo Shop: Fallout Tattoo (DE)

D'autres magnifiques jeunes femmes au cou tatoué et qui le porte toutes différemment, mais toute à ravir <3 Who's Your favorite Tattoo Model???

Sara Fabel

Makani Terror
Lexy Hell
Bernadette Macias

vendredi 15 novembre 2013

Amènement Votre

Godard Paris 

"Je vous salue Marie pleine de grâce. Le seigneur est avec vous et aussi avec nous, pour cette première collection iconique jouant avec l'esthétisme de la religion chrétienne. Bijoux religieux, bondieuseries et imageries de la sainte vierge s'unissent en toute bénédiction pour cette collection pratique, chic et éthique!"

Lucy Heff by Jerome Dantelespagnol
J’ai découvert Godard Paris par … Facebook ! Comme quoi, il n’y a pas que du mauvais sur ce réseau social ! Lorsque j’ai vu les premiers visuels de la marque... je me suis dit : AMEN! cette collection est faite pour moi, cette collection me colle à la peau…
Une première collaboration a vu le jour, pour mon plus grand plaisir, en septembre 2013 lors de la PFW… (Séjour parisien mémorable pour moi… Rappelez-vous : JPG Fashion Show) Très vite, je suis devenue une véritable Godard Addict ! Portable en toute circonstance (mise à part dans certains pays ou lieux de cultes peut être ?) : pour un événement ? Une soirée ? Trainer à la maison ? Sortir entre copines ? Un repas de famille ? Godard fera l’unanimité ! Jamais sans mon GODARD dans ma valise... Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, cette première collection, "Mary goes to Hollywood", de la jeune Cindy Godard, n’est ni provocante, ni blasphématoire, ni vulgaire… Simplement « chrétiennement » honnorable!!!
Des matières de qualité, du coton biologique, des tee-shirts originaux, des sweat-shirts parfait pour un hiver fashion, des pièces uniques brodées à la main… Ce qui est un de ses charmes supplémentaires: ma voisine n’aura pas le même pull que le mien ! Amen again !
Très bientôt de nouvelles photos pour la promotion de nouveaux modèles tous plus beaux les uns que les autres ! Je vous annonce, en exclusivité, que vous pourrez très bientôt retrouver GODARD Paris à la boutique Sable Chaud, au cœur du marais !!! En attendant, tous ces produits sont disponibles sur son e-shop, www.godardparis.com/ ainsi qu’une exclu sur le site : www.mondefile.com/ (tee-shirt Angélus disponible en prévente)
Lucy Heff by Jerome Dantelespagnol

« Diplômée de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Elle commence sa carrière comme styliste chez INDRESS et IRIE, avant de lancer sa propre société. Alliant ses 2 passions: la création et l'organisation, elle met en place 2 pôles complémentaires: un pôle créatif, GODARD Paris, marque éthiquement & spirituellement correct, et un pôle événementiel de mode, en créant les soirées INTHEMOODFORLOOK, véritable tremplin pour la jeune création.

GODARD Paris, Marque éthiquement & spirituellement correct. Tee-shirts & sweats haut de gamme, 100% coton bio// Commerce équitable// Low Carbon// brodés entièrement à la main, dans notre atelier parisien, avec amour & dévotion... Pièces actuelles de tous les dressings, elles deviendront votre "éco-friend", à mixer selon vos envies... Destinées aux filles, hommes, enfants et new born, avec une gamme de grenouillères et bavoirs, spécialement conçus avec toute la douceur du bio! Label inspiré par l'esthétisme des croyances et des religions, réinterprété dans un style résolument bankable! » www.godardparis.com/

mercredi 2 octobre 2013

Amy is not dead ???



"Jean Paul Gaultier s’est laissé, une fois de plus, prendre au jeu de la télé réalité pour cette collection prêt à porter. Cette fois ci pas de bimbo sur le podium mais un show qui n’était pas sans rappeler le principe même de l’émission Danse avec les Stars (qui rempilait d’ailleurs pour une nouvelle saison hier soir avec en guest-participant le petit ami de Madonna. Hum Hum, pas vraiment une inconnue de l’univers Gaultier.) Jury (dont la truculente Rosy de Palma), pas de danse et participants, tout y était chez JPG dans une ambiance survoltée. Coco Rocha en John Travolta et hommage à Amy Winehouse : ce véritable show  a mis la bonne humeur à l’honneur en cette fin de première semaine de Fashion Week parisienne. Ça c’était pour le décor. En ce qui concerne la collection, elle est sans doute bien plus nette, bien plus achevée, bien plus franche que les précédentes. On reconnait les basiques (jupe en tulle+godillots façon Rangers + perfecto en cuir) qui sont bien exploités, on apprécie l’audace d’une mode un peu bipolaire (comme ce pantalon/robe si rigolo et si bien coupé), on aime l’exagération et l’apaisement (avec des passages nude très réussis et une combinaison blanche accompagnée d’un blouson à capuche parfait). Le streetwear n’est pas en reste avec du denim et des pantalons larges et bouffants et le rock est omniprésent avec du cuir en pagaille et des zips en diagonale. Pour clore le défilé Jean Paul vient saluer. Sur son t-shirt est écrit "enfant terrible". Comme on est d’accord. Voilà un créateur qui reste jeune en nous bousculant. On ne peut qu’en redemander. A la saison prochaine Jean Paul." Raphaëlle Orsini, responsable mode de Grazia.fr

Je tiens à remercier Tanel pour m'avoir contactée et pris soin de moi pour cette expérience extraordinaire ainsi que Thoaï pour sa gentillesse et sa disponibilité, Rossy de Palma qui restera une très jolie rencontre pleine de vie et de paillettes, mes "collègues" tatouées pour leur soutien et nos fou-rires.... et bien sur Monsieur Jean-Paul Gaultier pour avoir rendu tout cela possible!











mercredi 10 juillet 2013

Klubb me if you can

Comme vous avez du en entendre vaguement parlé ... la semaine dernière un gros shoot sur une semaine s'est déroulé à Metz (Jouy-Aux-Arches).

Pour la première fois une boite de nuit a fait appel à la beauté de femmes tatouées pour illustrer leur calendrier 2013/2014! J'appelle à la barre: Moness, Lepa, Rebecca Fox, Aima Indigo & Makani Terror! Oui, je pense que vous auriez aimé être tous et toutes présents ... Fabou à la photographie, Perrine Felicia Fernandez alias MonsterLadies pour le stylisme et moi-même aux pinceaux pour maquiller! (Il me semble avoir prévenu que je reprenais du service, non?)

Une semaine éprouvante, une semaine pleine de challenge, une semaine remplie de stress mais surtout une semaine pleine de rires, de sourires, de bonne humeur, de rencontres exceptionnelles et d'un résultat à la hauteur des espérances de tous (enfin tous les participants, c'est déjà le principal!)

Je remercie le KLUBB, de nous avoir à tous fait confiance pour ce gros projet! Perrine, pour sa lingerie de plus en plus belle et de plus en plus alléchante, chacune des modèles pour avoir fait le déplacement et avoir aussi bien jouer le jeu ... et bien sur Fabou, sans qui rien n'aurait été pareil et qui nous prépare encore et encore plus de tueries visuelles! Sortez vos meilleures lunettes de soleil guys!

Et pour clôturer le tout, les copains Marseillais sont venus nous Hyrawtiser Makani et moi pour un joli petit duo surprise ... Avec bientôt deux teasers video, le catalogue de la marque et beaucoup de nouveautés!!! http://hyraw.com/

jeudi 6 juin 2013

like a super HYRAW


"santa muerte tank" - model: Lucy Heff - Picture by Fabou
Hyraw Clothing est une marque de prêt à porter pour Homme et Femme, streetwear qui surfe sur les modes urbaines, influences religieuses, musicales et culturelles: un mélange original et tendance pour notre plus grand plaisir!

SPRINK SUMMER COLLECTION 2013

De la Santa Muerte, des croix catho en envol d'oiseaux, des hirondelles, du old school, du chicanos, des tee-shirt, des débardeurs, pulls manches chauve-souris...? Mesdemoiselles... que dire? FAITES VOTRE CHOIX!

"hirondelle tank" - model: Lucy Heff - Picture by Fabou
Pour ma part j'ai eu un coup de coeur pour le "Butterfly Bat Tee", que ce soit au niveau de la forme, de la matière comme des motifs... ( disponible à la vente ici )

une petite merveille pour les jours nuageux de cet été qui pointe seulement maintenant le bout de son nez!

Retrouvez HYRAW CLOTHING et toute l'équipe au Sonisphère d'Amnéville ce week-end avec en concert: KORN, LIMP BIZKIT, SLAYER, IRON MAIDEN, MOTORHEAD.... Mais que demande le peuple! Je serais présente sur le stand de la marque pour vous accueillir et vous sourire! N'hésitez pas à passer me voir, à passer NOUS voir!

Tous les modèles de vêtements que vous pouvez voir sur le site internet seront disponibles à la vente sur le stand! L'occasion de pouvoir toucher les tops, les voir en réels et craquer! Retrouvez, en plus, le groupe HEADCHARGER autour d'un verre le samedi 8 juin 2013 sur le stand HYRAW CLOTHING à partir de 18h.  De la musique, de la boisson, des sourires, une bonne ambiance, un esprit d'équipe, de jolies fringues et, CERISE SUR LE GATEAU, du beau temps prévu pour ce week-end! L'été arrive en même temps que nous!

FRANCE

DISTRIBUTEUR / HEAD OFFICE
HYRAW DESIGN - 165  rue d'endoume - 13 007 Marseille
+33 (0)9 51 82 00 80

UK & IRELAND

DISTRIBUTION
RP Distribution Ltd -23 West Street - Ringwood, Hants -BH24 1DY - UK
+44(0)1425 471312
www.hyraw.co.uk

GERMANY / AUSTRIA / SUISS DISTRIBUTION

DISTRIBUTION
HIDE&SEEK
 UG - Robertstraße 88 - 44809 Bochum Germany
Fon: +49 (0) 234 - 893958-0
www.hideandseek.de

vendredi 26 avril 2013

Les cinq fantast'INK


#Hot_Wilh #FannyDiamond_ #Hefflucy #Ladychips #StephanieLambert

Le tatoo ne serait plus un tabou, il serait devenu un bijou ! Stars, top models, sportifs, dans tous les milieux, des quartiers populaires jusqu’aux avenues huppées de la capitale, et quelque soit l’âge, il ne se dissimule plus. Il sort de l’ombre et se détache des stéréotypes. Aujourd’hui, il se découvre chez le cadre, le commerçant, le libraire… Le tatouage touche les jeunes, les moins jeunes, les hommes, les femmes. Comment expliquer cette banalisation du tatouage ? Effet de mode passager ou phénomène ancré dans la société ? Provocation ou affirmation de soi : quelles sont les motivations des tatoués ?
Outre-Atlantique, justement, le label Dermablend Professional créait le buzz cet automne avec une campagne virale mettant en scène l’homme zombie, Rick Genest: l’égérie de Thierry Mugler y apparaissait, méconnaissable, le corps et le visage «blancs», camouflés par plusieurs couches de Dermablend Pro Leg and Body, le nouveau fond de teint de la marque destiné aux imperfections de peau sévères (cicatrice, brûlure, vitiligo, angiome). 
Plus de deux millions de vues en quelques jours, + 100 % de recherches « Dermablend » dans les moteurs de recherche tel que Google… une véritable adéquation entre le message et le produit «  Go beyond the cover », aller au-delà des apparences… Vichy, dont Dermablend est une franchise, compte lancer la formule en France. Nous avons pu en voir un aperçu grâce à la présentation de la jolie Fanny Maurer, lors de l’opening de la sixième saison de Secret Story, qui s’est prêtée au jeu du « relooking cutané extrême ».
#Hot_Wilh #FannyDiamond_ #Hefflucy #Ladychips #StephanieLambert

A noter que de plus en plus de praticiens sont issus d’écoles d’art et de design, à défaut de pouvoir pratiquer leur art sur papier, ils s’orientent vers les toiles humaines, preuve de l’effervescence que suscite ce phénomène social.
Le tatouage, aujourd’hui, a su faire une entaille dans le monde du luxe pour tenter de l’infiltrer. Je pense que l’on peut alors parler de réelle « démocratisation » du tatouage au sein de nos sociétés… «Il est évident qu’aujourd’hui, cela ne gêne plus nos clients, les griffes de mode, que les mannequins soient tatoués, explique-t-on chez IMG, l’agence qui représente notamment les tops Erin Wasson et Freja Beha. Cela reflète même une personnalité plus affirmée, donc peut constituer une valeur ajoutée. »
Chanel a ouvert les hostilités avec ses décalcomanies « trompe-l’œil » qu’arboraient tous les mannequins sur les podiums lors du défilé printemps/été 2010.
Cacharel choisit un jeune couple pour représenter sa campagne « Amor Amor Forbidden Kiss » qui s’inscrivent des messages d’amour sur le corps (au feutre). « Cacharel est une marque générationnelle. Or, le tatouage possède un attrait incroyable pour les jeunes gens d’aujourd’hui, avec l’aspect subversif que revêt le caractère indélébile du tracé», explique Stephan Bezy, directeur général international.
Jean-Paul Gaultier, quant à lui, choisi de mettre le tatouage à l’honneur lors d’un de ses défilés à Paris pour la fashion week en octobre 2011! Pour la première fois, deux modèles extrêmement tatouées « pour de vrai » défilaient sur le podium, mêlées aux autres tops qui arboraient des collants ou manches faussement ornées de tatouages… On retrouve le tatouage également dans plusieurs de ses campagnes publicitaires, notamment pour la promotion de ses bouteilles coca-cola…

Vendredi 27 avril 2013, journée à marquer d’une pierre blanche pour toutes les jeunes femmes multicolores ! He oui, voilà les premières femmes tatouées mises en avant dans un magazine féminin de grande distribution : ELLE.
Nous retrouvons alors Wilhelmina (hot wilh), Ludi (Lady Chips), Stéphanie Lambert, Fanny Maurer (Lady Diamond) et … moi (Lucy Heff)

On nous demande souvent si le tatouage est un phénomène de mode… D’un sens OUI, on ne peut le nier ! « C’est sûr, les jeunes vont chez le tatoueur comme ils iraient s’acheter un jean, reprend Anna Mazas. Mais il s’agit de petits motifs comme une étoile, un cœur, un mot ou des graphismes. » Cela a tendance à agacer les vrais passionnés car évidemment les personnes tatouées de la tête aux pieds, ne l’ont pas fait en l’espace d’une année, or le tatouage n’était pas autant mis en avant ni sous les feux de la rampe ! DONC on ne se tatouait pas pour « être à la mode »…
Pourquoi les tatouages ? Moi même je ne saurais trop répondre à cette question … il y a l’aspect purement artistique, le fait de pouvoir marquer son corps comme on le désire, se démarquer ? Mais aussi se tatouer en hommage envers quelqu’un, porter sur soi toutes ses passions et ses amours ? Chacun à sa vision propre du tatouage et se tatoue pour des raisons diverses et variées… il n’y a aucune règle ! Et, à notre époque, n’importe qui peut être tatoué, ce n’est pas une question de « classe sociale », d’éducation ou de rébellion !
Pensez à l’ouverture d’esprit ! Certains sont blancs, d’autres métisses, certains sont noirs… et d’autres sont BLEUS ! Apprendre à respecter la différence, l’accepter, la tolérer et même l’ignorer est une preuve d’intelligence, AMEN.
Et quand on sera vieilles ? On sera toutes des mamies tatouées ! Alors, aucun regret à avoir !